real-estate-tag-line

Ne cherche pas à te venger

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestShare on VK

Ne cherche pas à te venger

L’amertume est poison qui gangrène le cœur de beaucoup pour des raisons diverses et variées et qui détruit, car l’amertume a pour source une offense qu’on pas pardonnée et pour laquelle on désire que justice soit faite, au point de vouloir se venger soi-même. Un des mots qu’on pourrait rattacher à l’amertume, c’est le mot vengeance. Une personne amère, c’est une personne qui refuse de pardonner un outrage parce qu’elle aimerait être vengée.

A moi la vengeance,

Cette parole m’a brisée et j’ai eu besoin de m’humilier devant Dieu en reconnaissant qu’en cherchant à me venger j’avais quelque part cherché à usurper Son rôle ! En réalité, la personne amère est orgueilleuse et cherche à faire quelque chose qui ne relève pas de son autorité. En cela, elle est orgueilleuse. Et si tu te reconnais dans cette situation, mon frère, ma sœur, humilie-toi devant Dieu et laisse-Le te venger.

J’ai aussi compris que lorsqu’on se venge soi-même, quel que soit le moyen de vengeance que l’on utilise, c’est une mauvaise semence qui finit par porter des fruits et revenir vers nous à un certain moment de la vie et c’est une loi spirituelle infaillible que j’appelle la loi de la réciprocité.

La colère de l’homme n’accomplit pas la justice de Dieu.
Si tu venges toi-même, tu ne parviendras jamais à faire totalement justice dans cette affaire. La justice de Dieu est parfaite et couvre tous les domaines, tous les angles. Mais la justice de l’homme est imparfaite partielle.

Mon frère, ma sœur, relâche cette personne qui t’a fait du tort entre les mains de Dieu et laisse Dieu décider de comment faire avec lui/elle et toi, continue ta vie ! Avance !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestShare on VK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loin de moi le malheur

Quand je vois une guerre au journal télévisé, je suis écoeuré.

Quand je regarde une vidéo choquante, je me sens outré.
Quand je lis un article décriant tout le malheur du monde, je compatis faiblement.
Quand j’entends parler de la somme d’horreurs commises autour de moi, je suis ulcéré.
Quand je comprends que ma planète est en train de mourir, je ne fais que de le constater ou de critiquer passivement les fautifs.
Quand je sais qu’on ne fait que de nous mentir, je ferme mes oreilles.

Tous nous nous sentons concernés par la situation de notre monde. Jamais nous n’avons été autant informés et de manière si rapide. Nous savons tous ce qui se passe à l’autre bout du monde quasiment en temps réel. Mais qu’en est-il de notre proche entourage ? Notre voisin est-il dans le besoin ? Notre voisine mange-t-elle à sa faim ? Leurs enfants ont-ils des problèmes de santé ? Cela nous ne le savons pas, ou nous ne préférons pas le savoir…

Fermons-nous les yeux en préférant au malheur voisin l’immatérialité de l’image ?
Sommes-nous devenus à ce point égoïstes à ne plus tendre la main au malheur qui nous entoure ?
Sommes-nous devenus des êtres sans âme, manipulés par les media ?
Suffit-il d’envoyer une carte de l’Unicef au nouvel an pour se donner bonne conscience ?

On préfère pleurer à chaudes larmes devant un écran que d’avoir à affronter la triste réalité qui nous entoure.
... See MoreSee Less

View on Facebook

Reste loin de la colère, car la colère nous jette dans l'abîme des enfers.

- La patience avec la famille c'est l'amour.
- La patience avec les autres c'est le respect.
- La patience avec soi-même c'est la confiance.
- La patience avec Dieu c'est la foi.

Chaque épreuve dans notre vie nous rend amers ou meilleurs.
Chaque problème vient pour nous détruire ou nous construire.
Le choix est le nôtre, que nous soyons victimes ou victorieuses.

Les belles choses ne sont pas toujours bonnes, mais les bonnes choses sont toujours belles.

Le bonheur te rend tendre, mais aussi être tendre donne le bonheur.
Qui juge avant la colère est un sage, car de tous les conseillers la colère est le pire.
... See MoreSee Less

View on Facebook